5 Façons de s’assurer qu’une maison ait tout ce qu’il faut pour que l’on se sente bien chez soi

Par Andrew Mitchell | Acheter l'immobilier

Il n’y a pas de doute, être à la recherche d’une nouvelle maison est un moment très excitant – après tout, pour la plupart d’entre nous il s’agit de la chose la plus chère et importante que l’on achètera dans notre vie. Il y a de fortes chances que vous ne trouviez pas ce que vous recherchez dans les propriétés que vous allez visiter; l’idée de trouver la maison de vos rêves peut alors devenir accablante. La maison a assez de chambres, elle se situe dans un beau quartier, et elle se situe dans votre fourchette de prix. Alors quand faut-il signer?

Peut-être qu’il s’agit du Shangri-La que vous recherchez, mais il n’y a aucun mal à se pincer plusieurs fois afin de s’assurer que la maison de vos rêves ne soit pas juste un mirage. En se posant quelques questions difficiles maintenant, vous pouvez vous assurer d’obtenir les bonnes réponses en bout de ligne.

Voici 5 façons de vous assurer que la maison que vous avez à l’œil ait tout ce qu’il faut pour devenir votre chez vous.

1.Parler aux voisins.

Peu importe si votre propriété actuelle est superbe, vous pourriez avoir du mal à vraiment en profiter si le contact humain est absent. Trouver des bons voisins est probablement encore plus important que de trouver une maison avec la cuisine parfaite. Après tout, vous pouvez rénover votre propre maison, mais vous ne pouvez pas changer vos voisins aussi facilement. Ceci est très important surtout si vous planifiez élever des enfants à votre nouvelle adresse. Découvrir qu’il y a de nombreuses jeunes familles dans le quartier peut rendre la maison plus attrayante à long terme. Il n’y a pas de prix à avoir des amis bien encrés.

Il est également important de savoir si vos voisins sont propriétaires de leurs maisons. Si de nombreuses propriétés locales sont louées, vous pouvez alors vous attendre à de nombreuses rotations au fil des années, alors soyez prêts.

D’un autre côté, savoir que vous allez vous retrouver entre deux voisins qui n’aiment pas les enfants vous fera fort probablement changer d’avis. Il est également important de savoir si vos voisins sont propriétaires de leurs maisons. Si de nombreuses propriétés locales sont louées, vous pouvez alors vous attendre à de nombreuses rotations au fil des années, alors soyez prêts.

2. Obtenir un rapport détaillé sur les charges

Savoir combien coûte le chauffage ou la climatisation dans une maison devrait toujours être en priorité de la liste des questions des résidents de la région de Montréal. Ne prenez pas de risque à deviner, poser la question au vendeur pour les factures d’hydro, de gaz ou de chauffage à huile. Vous devrez rajouter ces charges à votre budget afin de déterminer si la maison rentre réellement dans votre fourchette de prix.

3. Savoir s’il existe une association de quartier

Il est bien sur important d’apprendre à connaitre vos voisins immédiats individuellement, mais l’aspect global de votre quartier dépendra également de facteurs plus reliés à la communauté en tant que telle. La présence d’une association de quartier vous en apprendra beaucoup sur ce à quoi s’attendre lorsqu’il s’agit de la prévention de crimes, la sécurité générale et toute activités amusantes telles que les barbecues l’été, les fêtes de quartier, les spéciaux avec les commerçants du coin et les infolettres.

4. Faire des recherches dans les nouvelles à propos du quartier

Ne nombreuses leçons s’apprennent avec l’histoire. Un peu de recherche peut vous aider à éviter d’apprendre ces leçons de la mauvaise manière. Si le secteur a été marqué par des histoires d’eau contaminée ou d’autres dangers pour la santé, vous voudrez le savoir. De plus, s’il y a des gros plans en vue pour transformer le quartier – par exemple, des changements de zonage, des nouveaux commerces, des résidences pour étudiants, etc… votre propriété peut devenir plus (ou moins) attrayante très rapidement, dépendamment de vos goûts et vos besoins. Toute cette information peut s’obtenir assez facilement de nos jours avec un peu de patience, les bons moteurs de recherche et les bonnes questions en tête.

5. Parler de ses plans de réorganisation avec les vendeurs – ils peuvent offrir de bons conseils

Lorsque vous avez hâte d’acheter une maison, il peut être facile de mettre de côté certains problèmes et de les classifier comme « facilement réparables ». Bien sur il est normal de ne pas se laisser influencer par quelques petits détails, mais vous ne voulez pas aller à l’autre extrême non plus. Peut-être que les portes françaises que vous souhaitez installer dans la chambre des maitres demanderont d’enlever la paroi de support de charge, créant ainsi un projet de rénovation bien plus important (et plus dispendieux). Peut être que des travaux esthétiques « mineurs » dans la cuisine ou la salle de bain demanderont des ajustements majeurs de la plomberie. Les vendeurs ont peut être considéré ces rénovations dans le passé mais ont décidé de ne pas en tenir compte comme étant trop extravagantes.

Vous pouvez entrer dans le contexte davantage en demandant pour une liste complète de toutes les améliorations effectuées par les vendeurs (et également leurs prédécesseurs, s’il existe des archives). Cette information cruciale vous aidera à savoir quels problèmes seront aptes à survenir dans le futur – et à évaluer la faisabilité (réalistiquement et économiquement) de vos propres idées de rénovation.

La liste des choses à vérifier devrait toujours inclure une inspection de la maison. Autre que de découvrir les défauts de structures, les infestassions de fourmis ou autre points faibles que vous allez prendre en considération dans le prix d’achat, une inspection peut permettre de découvrir les dangers pour la santé tel que les isolants contenant de l’amiante. Et peu importe où vous en êtes dans le processus d’achat, vous pouvez toujours bénéficier des services et ressources que peuvent vous fournir un courtier immobilier. Je vous invite à me contacter pour une consultation sans stress, sans pression et sans obligation afin d’en savoir plus sur comment je peux vous aider à acheter la maison que vous désirez tant.

Andrew Mitchell signature

Une version plus ancienne de cet article que j’ai rédigé est apparue dans le journal Montreal Times.

Suivre

A propos de l’auteur

Je suis Andrew Mitchell, Courtier immobilier agréé et propriétaire de Groupe Immobilier Vistacor, agence immobilière résidentielle au service des acheteurs, des vendeurs et des investisseurs dans la région du l'Ouest de l'île, Vaudreuil et Grand Montréal. Mon objectif est de toujours vous donner des conseils pertinents et mises à jours à propos du marché immobilier. Contactez-moi pour toute question. Suivez-moi sur twitter ici.